Le cloud Computing à la loupe !

de | 2 octobre 2016

Le Cloud Computing littéralement traduit en Français : « le nuage informatique » est un concept permettant à une organisation de stocker l’ensemble de ses données et applicatifs à travers des serveurs distants fournis par un tiers.

A travers le Cloud Computing, on peut consulter et interagir aux informations à tout moment, n’importe où et avec n’importe quel appareil (ordinateur, tablettes et Smartphone). Il peut donc offrir à une entreprise ou organisation un pilotage et suivi en temps réel de l’ensemble de ses activités.

infographie-cloud-computing

 Les fonctionnements du Cloud Computing

D’une manière générale, le Cloud Computing peut être considérée comme étant une prestation proposée par un fournisseur spécialisé. Concernant l’intégreration du cloud computing dans une organisation, on dénombre trois principaux types de services d’hébergement in cloud :

L’IaaS ou Infrastructure as a Service

Avec l’IaaS, l’entreprise bénéficie d’une virtualisation de ses infrastructures informatiques. Avant tout, il permet donc de la déchargée des acquisitions de serveurs très puissants pour faire tourner ses logiciels et systèmes d’exploitation. Au fur et à mesure, lorsque les besoins de logiciels spécifiques et espace de stockage de l’entreprise s’accroissent, elle peut modeler ses offres en termes de consommation de données et de performance des serveurs.

Le PaaS ou Platform as a Service

Pour le Paas, l’entreprise cliente bénéficie des mêmes fonctionnalités proposées en IaaS. Le plus, c’est qu’elle a également la possibilité de modifier et développer ses propres applications à partir des serveurs du fournisseur.

Le SaaS ou Software as a Service

Le SaaS reste le plus performant et plus simple d’utilisation des 3 modèles de Cloud Computing. En effet, avec le Saas, l’entreprise cliente n’a plus besoin d’installer ses applications sur ses propres ordinateurs. A travers un simple navigateur internet, l’utilisateur peut mettre à jour le logiciel et même procéder à des modifications si besoin.

3-modeles-cloud-computing

Les avantages

Le plus grand avantage du Cloud Computing se porte avant sur le coût. Si une nouvelle entreprise est créée par exemple, elle n’a plus besoin d’acquérir un serveur pour stocker et manipuler ses données. Et si elle dispose déjà d’une infrastructure IT, il peut externaliser ses besoins excédants(applicatifs et mémoires) en faisant recours au Cloud Computing.

Mise à part le coût, il offre également plus performance et de compétitivité à une entreprise. Un ERP déployé en SaaS par exemple pourrait permettre à l’entreprise d’user de son Progiciel de Gestion Intégré n’importe où. Même en vacance ou n’importe où dans le monde, le comptable peut corriger ou ajouter une écriture dans le journal des comptes sans avoir besoin d’un ordinateur spécifique ou d’installer un logiciel.

Le risque

Dans le Cloud Computing, le plus grand risque concerne la sécurité. A tout moment, des gens malveillants peuvent pénétrer dans vos serveurs et peuvent exploiter, voler ou détruire vos données. Généralement, le fournisseur garanti la sécurité de ses serveurs. Néanmoins, si l’entreprise se fait hacker en dehors de ses serveurs, cette garantie ne s’applique plus. Afin d’optimiser la sécurité de vos données In Cloud, il est très recommandé de renforcer la sécurité des ordinateurs et appareils utilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *